Pour voir nos solutions simples, choisissez une option ci-dessous:

Connexion

S'inscrire

Conseils aux athlètes

Si vous êtes du genre à pousser l’activité physique à l’extrême – en faisant des marathons ou du vélo sur des centaines de kilomètres ou en soulevant des poids et haltères très lourds au centre de conditionnement physique – vous feriez mieux de vous rappeler que l’exercice très intense entraîne l’usure des cellules. Heureusement, vous pouvez prendre les bonnes décisions afin de prendre soin de votre corps tout en restant en forme.

Si vous pensez qu’une calorie est une calorie, détrompez-vous. Vous avez tort de croire qu’en donnant à votre corps une quantité suffisante d’énergie à brûler, vous en faites assez. Vous devez adopter une diète qui permettra à votre organisme de performer à son maximum. Prenez des aliments variés pour tirer le meilleur parti de leurs bienfaits nutritionnels. Votre programme d’entraînement influera aussi sur la quantité de protéines et de glucides dont vous avez besoin. Parlez à un médecin ou un diététiste pour savoir quel régime conviendra le mieux aux sports que vous pratiquez et à l’intensité de vos activités. Quelle que soit votre situation, c’est toujours une bonne idée de faire le plein de fruits et de légumes de toutes les couleurs afin de tirer parti des antioxydants. Si vous sentez que votre diète n’est pas assez nutritive, incorporez des suppléments vitaminiques et minéraux, mais ne les considérez pas comme un substitut à des repas santé.1 Ce n’est pas pour rien qu’on les appelle des « suppléments »!

Une diète riche en glucides peut sembler intéressante pour les athlètes de compétition, mais avant de commencer, renseignez-vous auprès de votre médecin pour savoir si cette diète est sûre et saine pour vous. La clé du succès des autres peut vous rendre très malade.2

Les athlètes végétariens doivent être attentifs à la quantité de protéines qu’ils consomment. Si vous ne mangez pas de viande, vous devez prendre des légumineuses, des grains entiers, des noix et des graines pour assurer votre apport protéinique. Consommez des aliments riches en fer pour vous assurer de ne pas en manquer. Pour être un athlète de compétition, vous n’avez pas besoin de viande tant et aussi longtemps que vous surveillez votre diète et votre apport en nutriments.

L’eau est essentielle pour tous ceux qui pratiquent une activité physique intense. Apportez toujours votre bouteille d’eau avant, après et pendant votre course du matin. Et rappelez-vous que si vous avez soif, c’est que vous êtes déjà déshydraté. Vous devez remplacer toute la sueur que vous avez perdue pendant votre entraînement. Si vous vous entraînez pendant moins d’une heure à la fois, l’eau devrait suffire pour permettre à votre organisme de refaire le plein d’énergie. Si vos entraînements durent plus longtemps, optez pour une boisson énergétique qui vous donnera plus de glucides et d’électrolytes, idéalement de 15 à 18 grammes de glucides par 236 ml de liquide.3

Les coureurs de marathon savent que leurs genoux sont particulièrement vulnérables. Si vous faites de l’exercice à fort impact et que vous vous inquiétez de vos articulations, prenez un supplément de sulfate de glucosamine pour donner à votre organisme ce qu’il lui faut pour continuellement remplacer et renforcer l’important coussin que constitue le cartilage dans vos articulations.

Si vous vous blessez, suivez à la lettre les recommandations de votre médecin. Bon nombre d’athlètes endurcis continuent de faire de l’exercice même s’ils sont blessés, ce qui ne fait qu’aggraver leur blessure. Votre médecin est le meilleur juge, alors n’allez pas au-delà de ce que vous pouvez faire en toute sécurité. Dans certains cas, trop d’exercice peut être mauvais.