Pour voir nos solutions simples, choisissez une option ci-dessous:

Connexion

S'inscrire

Les médicaments

LE PROBLÈME : la surconsommation de médicaments

Quantité de gens ont pris l’habitude d’avaler un médicament au moindre signe de douleur ou même de malaise léger. Il existe des médicaments en vente libre pour tout, à partir du mal de tête jusqu’au simple rhume, mais il se pourrait bien qu’ils fassent plus de mal que de bien à votre organisme. Un usage abusif ou encore une consommation régulière à long terme d’une foule de ces médicaments d’usage courant peuvent être dangereux.

L’acétaminophène est l’analgésique de choix des Nord-Américains, mais sa surconsommation est l’une des principales causes d’empoisonnement dans le monde.1 Comme la substance est contenue dans divers produits en vente libre,  à partir des médicaments contre le rhume jusqu’aux antidouleurs pour atténuer la fièvre, le consommateur peut en ingérer en grande quantité sans même s’en rendre compte. Une surdose qui n’est pas traitée immédiatement peut entraîner une insuffisance hépatique et la mort.2 L’utilisation régulière d’acétaminophène ou d’ibuprofène peut même causer une perte auditive.3

L’ibuprofène est un autre analgésique populaire tout aussi dangereux.  Chez les femmes qui en consomment beaucoup, le risque d’hypertension artérielle peut même s’accroître jusqu’à 78 %.4 Le risque d’ulcère gastroduodénal est aussi plus élevé.5 Une surdose peut entraîner une perte de connaissance et une crise épileptique.6 Un usage abusif peut causer des ulcères ou saignements gastriques graves sans symptômes préalables.7

L’aspirine est un anticoagulant utile pour les personnes qui présentent un risque élevé de crise cardiaque. Par contre, chez les gens en santé qui en prennent tous les jours à titre préventif, le risque d’hospitalisation pour hémorragie interne est presque doublé.8 Il y a aussi un risque accru d’ulcères et une plus grande incidence d’hémorragie dans le cas d’un ulcère saignant.9

Le dextrométhorphane est un antitussif bien connu pour ses effets secondaires. Les médias font état de son usage comme drogue récréative à cause de ses effets euphorisants et hallucinogènes et les parents s’en inquiètent. C’est un ingrédient courant dans de nombreux médicaments en vente libre contre le rhume. La prise simultanée de divers médicaments peut causer facilement une surdose accidentelle de dextrométhorphane.

Les médicaments d’ordonnance sont encore plus dangereux. Une analyse statistique de 1994 portant sur les décès de patients hospitalisés aux États-Unis a révélé qu’entre 76 000 et 137 000 décès pouvaient être attribués aux réactions indésirables à un médicament.10 Selon cette analyse, même en calculant seulement 76 000 décès, ces réactions indésirables auraient quand même constitué la sixième cause principale de décès cette année-là chez les patients hospitalisés, tout juste après la maladie cardiovasculaire, le cancer, l’accident vasculaire cérébral, la maladie pulmonaire et le traumatisme accidentel.11 Comme l’analyse ne tenait pas compte des décès  attribuables à des réactions indésirables à un médicament survenues hors de l’hôpital, le nombre des décès cette année-là a sans doute été sous-estimé.