Pour voir nos solutions simples, choisissez une option ci-dessous:

Connexion

S'inscrire

L’odeur de voiture neuve

LE PROBLÈME : les composés organiques volatils dans votre auto

Même si bien des gens adorent l’odeur d’une voiture neuve, cette odeur provient en réalité de produits chimiques appelés composés organiques volatils, ou COV, qui peuvent même former une pellicule sur la face interne du pare-brise et des glaces de votre nouvelle voiture.1 S’échappant comme de la fumée, les colles, la peinture et le plastique utilisés à l’intérieur de votre voiture peuvent causer des maux de tête, de la nausée, des maux de gorge et des étourdissements. L’Ecology Center aux États-Unis établit un lien entre les produits chimiques à l’intérieur d’une voiture et les « anomalies congénitales, problèmes d’apprentissage, toxicité du foie, naissances prématurées et puberté précoce chez les animaux de laboratoire, parmi d’autres problèmes de santé graves ».2 De son côté, l’Environmental Protection Agency affirme que les COV peuvent causer des dommages au foie, aux reins et au système nerveux central, désignant même certains COV comme des cancérogènes présumés ou connus pour les humains.3 Et si vous pensez que la quantité de produits chimiques est trop petite pour avoir un impact, rappelez-vous qu’en moyenne, les voitures neuves contiennent 115 kg de plastique et que les gaz résiduels sont assez puissants pour vous permettre de les sentir.4

La conduite automobile vous met également en contact avec les phtalates (des plastifiants) et les éthers diphényliques polybromés (EDP). L’Environmental Protection Agency exprime des inquiétudes au sujet des phtalates en raison de leur toxicité et de leur omniprésence,5 sans compter que des tests sur les animaux ont montré que ces produits chimiques endommagent le foie et les reins.6 On a également découvert que les EDP s’accumulent dans les organismes vivants, ainsi que dans le lait maternel.7