Pour voir nos solutions simples, choisissez une option ci-dessous:

Connexion

S'inscrire

Les batteries de cuisine antiadhésives

LE PROBLÈME : les batteries de cuisine antiadhésives

Les batteries de cuisine antiadhésives, comme les casseroles et poêlons en TeflonMD de DuPont, sont très pratiques pour celui qui en a assez de laver et de récurer après chaque repas. Pourtant, la plupart des batteries de cuisine antiadhésives sont enduites de polytétrafluoréthylène (PTFE) qui, lorsqu’il est chauffé à 360 °C sur une cuisinière électrique ordinaire, peut libérer au moins six gaz toxiques, dont deux cancérogènes, deux polluants mondiaux et un produit chimique qui est reconnu comme mortel pour les humains.1 Certaines particules toxiques sont libérées à une température d’à peine 240 °C.2 Et chaque fois que vous préchauffez votre casserole à feu vif, vous atteignez ou dépassez cette température.

Ces toxines sont particulièrement nuisibles pour les oiseaux, et bon nombre de propriétaires ont perdu leurs oiseaux de compagnie lorsque la fumée provenant du PTFE surchauffé a causé une hémorragie dans leurs poumons fragiles qui se sont remplis de liquide. Les humains exposés à un ustensile de cuisson surchauffé peuvent contracter la « fièvre des polymères », qui entraîne des symptômes semblables à ceux de la grippe.3 La plus connue de ces toxines dangereuses est l’acide perfluorooctanoïque (APFO) qui, chez les animaux de laboratoire, a causé le cancer, des dommages au système immunitaire et même la mort.4 Comme près de 95 % des Américains ont des quantités décelables d’APFO dans leur sang,5 on peut conclure que le problème est devenu omniprésent. La société DuPont a découvert que l’APFO peut se propager des mères enceintes à leur fœtus, mais elle a délibérément choisi de dissimuler cette information au public.6

En plus des casseroles et poêlons, le PTFE se retrouve dans la peinture, les tapis antitaches, les rasoirs électriques et même le revêtement intérieur de certains sacs de maïs soufflé allant au micro-ondes.